LA DYSLEXIE ET LA DYSORTHOGRAPHIE

Premier article d'une série de 7 articles autours des troubles des apprentissages.

Je vous propose, à chaque article, de mieux connaître ce que nous appelons les troubles Dys, le Trouble du Déficit de l'Attention, l'hyperactivité et le Haut Potentiel.




La Dyslexie et la Dysorthographie


La dyslexie fait partie des troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit. Il s’agit d’une altération spécifique et significative de la lecture.

La difficulté de production d’écrit et de l’orthographe sont appelées la dysorthographie.

La dyslexie correspond à une difficulté d’identification des mots, plus qu’à une difficulté de compréhension des mots.


À l’origine de la dyslexie/dysorthographie, trois déficits sont possibles :


1/ Le déficit phonologique :

* Difficulté à lire ou à écrire des non-mots (exemple : nama, lulou, etc.) et erreurs avec les sons autant en lecture qu’en écriture;

* des Inversions ou omissions comme par exemple "il" devient "li";

* Confusions auditives lors des activités de conscience phonologique, en lecture et en écriture, comme par exemple "vraise" au lieu de "fraise";

* Difficultés avec les activités de conscience phonologique à la maternelle :

  • compter le nombre de syllabes d’un mot;

  • séparer un mot en syllabes;

  • coller des syllabes pour faire un mot;

  • reconnaître des mots qui riment, puis coller des sons pour faire un mot;

  • séparer un mot en sons;

  • déterminer la position d’un son dans un mot.

2/ le déficit visuo-attentionnel :

* Difficultés à lire tous les types de mots : les non-mots et les mots.

* La lecture est très lente.

* En lecture, l’attention visuelle ne serait pas capable de traiter en même temps toutes les lettres du mot écrit. C’est-à-dire que le mot n'est pas vu en entier. Cela entraîne souvent un retard sur le plan de l’orthographe lexicale, car les mots vu en lecture ne sont pas stables.

* La frontière des mots en écriture n'est pas respectée. Par exemple au lieu d'écrire "valise" il peut être écrit "va lise".

* Confusions visuelles des lettres qui se ressemblent visuellement, comme b/d, p/q, u/n, on/ou, etc.

3/ le déficit mnésique :

* Les difficultés plus prononcées en écriture;

* Difficultés à lire les mots irréguliers avec prononciation des lettres muettes. Comme par exemple lire "Porque" au lieu de "Porc";

* Difficulté à orthographier les mots à cause d'une mauvaise mémorisation à long terme de l'orthographe des mots;

* La frontière des mots en écriture n'est pas respectée;

* Confusions visuelles des lettres qui se ressemblent visuellement, comme b/d, p/q, u/n, on/ou, etc.

Ces troubles se manifestent dès les premiers moments de l’apprentissage, par:

  • une difficulté à maîtriser le stade dit alphabétique de l’apprentissage de la lecture;

  • une incapacité à mémoriser la forme visuelle des mots et à les reconnaître globalement.

La déficience liée à la dyslexie est d’intensité variable selon les individus. Elle peut être accompagnée de troubles du calcul, de la coordination motrice (et en particulier du graphisme) ou de troubles d’attention, avec ou sans hyperactivité.




Difficultés liées à la dyslexie et à la dysorthographie:

  • Identifier les mots;

  • Lire sans erreur et de manière fluide;

  • Difficulté à découper les mots dans une phrase;

  • Lenteur exagérée de la lecture qui entraine une difficulté de compréhension des textes;

  • Écriture lente et difficile, parfois illisible (dysgraphie);

  • Nombreuses fautes d’orthographe, certaines phonétiquement plausibles, certaines aberrantes;

  • Fatigabilité importante liée à l’activité de lecture et d’écriture.

Répercussions possibles de la dyslexie et la dysorthographie:

  • Mauvaise tenue des cahiers scolaires (incomplets, illisibles et incompréhensibles), ce qui entraîne des difficultés à étudier les leçons et faire les devoirs;

  • Difficultés de lecture et d’écriture ne permettant pas d’accéder naturellement à l’information;

  • Absence de goût pour lire et écrire;

  • Difficultés d’apprentissage dans de nombreuses matières : les matières littéraires sont les plus affectées, les matières scientifiques aussi peuvent l’être de par les difficultés de compréhension des énoncés;

  • Problèmes de compréhension des sujets écrits aux examens, de la production d’une copie lisible et correctement orthographiée, et du temps mis pour l’écrire,

  • Résultats scolaires pas à la hauteur des efforts fournis;

  • Scolarité plus difficile avec risque de redoublement, interruption de la scolarité ou orientation vers une formation moins ambitieuse que ses capacités intellectuelles seraient en droit de lui autoriser;

  • Difficulté à gérer des situations où il est nécessaire de lire ou d’écrire (CV, petites annonces, tests d’embauche …);

  • Fragilisation psychologique (frustration, fatigue, isolement, difficultés d'endormissement, etc.);

  • Estime de soi et confiance en soi diminuées.

Dépistage :

Faire réaliser un bilan par un(e) orthophoniste

Visuel : https://www.behance.net/gallery/8455563/La-dyslexie

Sources :

* FFDYS : https://www.ffdys.com/troubles-dys/dyslexie-et-dysorthographie

* ATOUTDYS : https://atoutdys.org/les-troubles-dys/

* AIDERSONENFANTS.COM : https://aidersonenfant.com/dyslexie-et-dysorthographie-comment-les-diagnostiquer/?gclid=Cj0KCQiA4b2MBhD2ARIsAIrcB-QxZr4Rwu9O0jZXqFbQMRAA7tMt0KEOam1EHV_PqDTVh8S2nOqDaj8aAqXuEALw_wcB

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout